Premier plan quinquennal (1951-1956) du développement industriel en Inde

Premier plan quinquennal (1951-1956) du développement industriel en Inde

K.Raja

Le premier plan a un début modeste et a proposé une dépense de seulement Rs. 74 crores pour l’industrie et les minéraux et Rs. 43 crores pour le village et les petites industries. Il y avait deux dimensions importantes: (a) poussée sur la croissance de l’agriculture, et (b) la croissance industrielle. Ce dernier a été basé sur le modèle Harrod-Domar.

Le plan a fixé les priorités suivantes dans le secteur industriel: (i) l’achèvement des unités industrielles déjà en cours, (ii) l’utilisation Fuller de la capacité existante des industries, (iii) l’expansion de la capacité dans les industries fondamentaux qui ont la croissance d’autres industries telles que l’aluminium, le ciment, les produits chimiques lourds, machines-outils, etc., et (iv) Remédier aux déséquilibres existants dans la structure industrielle.

À la suite de cela, l’indice général de la production industrielle était de 39 pour cent au cours du plan, soit un taux de croissance annuel composé de 7 pour cent. Ce ne fut pas un mince exploit. Les progrès dans le coton textile et de fer et de l’acier était de 28 pour cent et 22 pour cent respectivement.

Le premier plan a vu la création de l’Sindri Fertilisant Factory, Chittaranjan Locomotive Factory, Indian Telephone Industries, Integral Coach Factory, l’usine de câble et de la Pénicilline Factory. En outre, il a également vu le début des travaux sur la planification des grands apports d’infrastructure et la création de nombreuses industries de base comme l’acier, les médicaments, les produits pharmaceutiques, les engrais, la construction de machines, les machines-outils, etc.

Vous pouvez également commander ici.

Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 5 =