Art Conservation – Opportunité de carrière et Guide

Par Manish Rajkoomar | catégorie Opportunité de carrière

Chaque nation et la société a ses propres héritages, la culture, les monuments et les sites patrimoniaux, dont ils ont besoin pour passer sur la prochaine génération. Pour passer sur l’avenir il faut protéger la même dans le présent.

La profession – Art Conservation- son un champ à venir qui offre beaucoup de satisfaction créative en particulier aux artistes en herbe. Conservation Art implique la connaissance et l’intérêt pour l’art et la peinture, ainsi que celui de la chimie appliquée. Nombre de professionnels possédant des qualifications ou des intérêts doubles sont très peu nombreux et il est ce facteur qui dit en leur faveur. Ces professionnels ont très peu de concurrence entre eux. La profession est bien payer en dehors de vous gagner la reconnaissance sociale et culturelle. Donc, si vous êtes jeune, avoir plié d’esprit créatif et que vous voulez travailler dans une atmosphère où vos questions de travail, alors c’est la bonne voie pour vous.

La nature humaine est de préserver son patrimoine et le transmettre à la prochaine génération. Il chérit son passé et vit dans les legs et merveilles et l’excellence qui ont été dans le passé. Il veut refléter le même dans prodige. . Mais pour préserver l’art et de peintures, il faut avoir une connaissance professionnelle de conservation d’une « Cette nécessite l’utilité de la profession – Conservation Art.

Divers instituts offrent des cours d’études à court terme, ainsi que. L’Institut de l’Histoire de conservation de l’art basée à New Delhi offre des cours de diplôme de troisième cycle ainsi que des cours à court terme. L’Institut Delhi de la recherche et de la gestion du patrimoine; Lucknow à base national de recherches et de laboratoires pour la conservation; et les instituts gérés par Indian National Trust for Art et patrimoine culturel (INTACH) offrent un certain nombre de cours à court terme dans la conservation de l’art. Un certain nombre de musées et de galeries d’art offrent la possibilité aux jeunes professionnels d’avoir une formation sur le tas. Les cours sont généralement divisés en deux, à savoir. (A) la conservation préventive et (b) la conservation curative.

Pour devenir un restaurateur une des nécessités les plus essentielles est d’avoir le «sens» de l’art. On devrait être en mesure d’avoir l’assimilant à l’art. On devrait être en mesure d’avoir l’assimilant à l’art et à comprendre et apprécier les subtilités impliquées dans toute œuvre d’art. Pour les cours de troisième cycle il faut être au moins diplômé en beaux-arts ou la Science avec un pourcentage déterminé de marques, qui varie sous forme institut institut.

Ensembles préalables Compétences

Depuis le travail de conservation de l’art est très sophistiqué et de manœuvre, il faut un certain nombre de compétences. Ces compétences lui permettent non seulement d’effectuer son bien du travail mais aussi exceller dans son domaine. La compétence avant tout est que la personne doit avoir une vision pour les couleurs. il devrait être en mesure de comprendre les différences de couleurs de base, être en mesure de faire la différence entre deux nuances de la même couleur et devrait connaître la philosophie de l’utilisation de la couleur. Les artistes ont poussées à utiliser certaines couleurs particulières à une époque particulière de l’histoire. Le conservateur de l’art devrait comprendre la logique derrière l’utilisation de ces couleurs. Par exemple, au cours de la règle moghol Jahangir couleurs naturelles ont été préférées alors que pendant son successeur Shahjahan couleurs dorées ont été utilisés presque comme une règle. Il faut aussi avoir une bonne dextérité manuelle et faire preuve d’imagination.

Le champ est largement inexploré et aux exigences de sensibilisation du restaurateur professionnel de plus en plus sera toujours en faveur de ces professionnels. Après un est impliqué soit avec degré de diplôme à court terme dans le dépôt, on a l’option de travailler soit dans les emplois publics ou dans les musées privés ou des galeries d’art.

Gouvernement emploie la conservation de l’art pour les musées nationaux et galeries d’art. musées institutions gérées par l’Etat emploient également des professionnels. instituts de conservation gérés par la Fiducie nationale indienne pour l’art et du patrimoine culturel emploient aussi comme professionnel. galeries privées, des musées, des maisons ou des personnes ayant grande collection ou des boutiques personnelles et emporium traiter avec des antiquités se penche également pour ces professionnels soit pour un emploi à temps plein ou sur la base du projet ou de la cession. Mais l’option la plus encourageante est soit en tant que free-autopiqueur ou d’auto-emploi. Pigistes ne sont pas liés par les limites géographiques et très souvent sont employés par des galeries situées dans les pays occidentaux.

Rémunérations

Un plus frais peut espérer lui-même pour commencer avec Rs décent. 5000 dans la station assignation / projet et Rs. 16.000 pour outstation cession / projet. Le montant est ici qu’à titre indicatif et peut varier en fonction de la nature de la mission et peut aller jusqu’à Rs quoi que ce soit. 40.000 plus. Avec l’expérience et la diversification et la spécialisation, on peut espérer gagner un montant très décent. Les professionnels travaillant avec différents instituts ou musées ont généralement payer échelle de Rs. 16.000 à Rs. 32.000 par mois.

Où étudier

  • Institut de l’Histoire de Conservation Art, New Delhi
  • la recherche du patrimoine Delhi et gestion, New Delhi
  • National de recherche et de laboratoires pour la conservation, Lucknow, Uttar Pradesh Indian National Trust for Art and Cultural Heritage (INTACH), branches allover Inde

Vous pouvez également commander ici.

Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × trois =